Le gel hydroalcoolique : ses intérêts et ses limites

- Catégories : Gel hydroalcoolique

Depuis maintenant plus d’un an, le covid-19 fait partie de notre quotidien : gel hydroalcooliques, masques, gestes barrières. Le gel hydroalcoolique est une solution qui contient des produits aseptiques assurant l’asepsie cutanée et qui ont des propriétés bactéricides et virucides. Mais où se trouvent les intérêts et les limites du gel hydroalcoolique ? 

Comment appliquer du gel hydroalcoolique efficacement ?

 

En cette période de pandémie, il est recommandé de se laver régulièrement les mains. Le gel hydroalcoolique permet une antisepsie des mains efficace et rapide. Il doit être appliqué sur des mains propres et parfaitement sèches. 

La friction doit durer 30 secondes pour permettre au produit d'éliminer bactéries, virus et champignons. De plus, afin que le produit soit efficace et une vraie solution contre les virus, il est recommandé de réaliser plusieurs actions :

  • Paume contre paume
  • Les espaces interdigitaux
  • Le bout des doigts
  • Le pouce
  • Le dos de la main
  • Les poignets 

 

Faut-il préférer le gel hydroalcoolique au savon ? 

Nos mains sont le principal vecteur de microbes et d'impuretés dans notre environnement. En effet, elles touchent bien des surfaces au cours de la journée et nous les portons au visage, au nez, à la bouche. Alors, les autorités recommandent de se laver les mains à l'eau et au savon aussi souvent que possible, car le lavage des mains réduit les quantités de tous types de germes et de produits impurs. 

Le gel hydroalcoolique ou la solution hydroalcoolique sont des solutions alternatives efficaces. Ils ne sont nécessaires que lorsqu'on ne trouve ni point d’eau ni savon. Cela peut être le cas pendant plus d'une heure ou deux. Ayez toujours un flacon de gel hydroalcoolique sur vous afin de vous désinfecter les mains à n’importe quel moment de la journée. 

Attention, le gel hydroalcoolique ne nettoie pas les mains. Plusieurs études montrent que les désinfectants pour les mains fonctionnent bien dans les milieux cliniques comme les hôpitaux, où les mains entrent en contact avec des germes, mais ne sont généralement pas très sales ou graisseuses. Cependant, le savon et l'eau lorsque les mains sont très grasses ou souillées sont à privilégier. 

 

 Quels sont les avantages du gel hydroalcoolique ? 

La friction hydroalcoolique lorsque les indications respectives sont bien respectées présente des avantages comme : 

  • une grande efficacité
  • une action rapide
  • une meilleure tolérance
  • l’accessibilité 
  • la facilité d’utilisation

De plus, grâce au gel hydroalcoolique parfumé, vous pouvez laisser sur vos mains une odeur agréable de thé vert ou d’aloe vera. 

 

Quels sont les inconvénients du gel hydroalcoolique ? 

Contrairement à l’eau et au savon, le gel hydro alcoolique reste sur la peau. Il est donc potentiellement plus nocif pour une personne surtout si on multiple les applications puisqu’il présente une concentration en alcool d’au moins 60%ce qui favorise :

  • Le risque d’eczéma,
  • le dessèchement et l’irritation de la peau,
  • les brûlures oculaires en cas de contact avec les yeux

Il est alors conseillé de faire attention à ne pas en utiliser en trop grande quantité et de favoriser l’eau et le savon dès que vous en avez l’occasion. 

Quelles sont les normes à respecter pour un bon gel hydroalcoolique ? 

Les normes, c'est le plus important et c'est ce qui vous assure de la qualité de votre produit. 

  • La norme EN1275 : le produit tue les champignons.
  • La norme EN1040 : le gel hydroalcoolique tue les bactéries.
  • La norme EN14476 : la solution tue les virus. 
  • Le gel doit contenir entre 65% et 75% d’éthanol 

Un arrêt dérogatoire pris le 13 mars 2020 précise que  “le nom du fabricant ayant réalisé la solution, la date de fabrication et numéro de lot, les conditions de conservation, les mentions :”Pour application cutanée uniquement”, “Eviter tout contact avec les yeux”, “Maintenir hors de portée des enfants” et :”Liquide inflammable: tenir éloigné de la chaleur et de toute flamme”” doivent être mentionnés. 

Depuis le 31 mai, la concentration en alcool doit également être indiquée.

Les gels hydroalcooliques maison

La pénurie de gel hydroalcoolique en pharmacies qui a eu lieu dû à la crise du coronavirus a poussé certains à fabriquer eux-mêmes leur solution. Sur Internet, les recettes "maison" sont nombreuses. Malheureusement, la plupart d'entre elles seraient, au mieux, inefficaces, quand d'autres peuvent être dangereuses.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a publié en mars 2020, un guide de production de produits hydroalcooliques destinées aux professionnels de la pharmacie, pour les aider face au covid-19. Ces recettes (gel et solution) sont assez difficiles à réaliser chez soi. En effet, cela nécessite la manipulation de composants dangereux et inflammables, des bases solides en chimie et du matériel adapté comme des équipements de protection professionnels, un alcoomètre… 

Bien sûr, les gels et solutions maison ne sont pas testés en laboratoire et ne sont pas soumis à des analyses attestant de leur efficacité virucide.

L'Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS) explique que “le peroxyde d’hydrogène est un produit irritant pour la peau et les muqueuses oculaires à forte concentration. L’inhalation de vapeurs ou de brouillard de peroxyde d’hy­drogène concentré peut provoquer une inflammation sévère du nez, de la gorge et des voies respiratoires. Si l’exposition se poursuit, elle peut amener des signes neurologiques (vertige, céphalées), des troubles digestifs (nausée, vomis­sement), et enfin des symptômes d’empoisonnement sys­témique grave (tremblements, engourdissement des extrémités, convulsions, perte de conscience).” 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

Menu

Paramètres

Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.