Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.
bienvenue

Quelle est la différence entre gel et solution hydroalcoolique ?

- Catégories : Gel hydroalcoolique

Quelle est la différence entre gel et solution hydroalcoolique ?

Le gel et la solution hydroalcoolique sont deux moyens d'éliminer les microbes, les virus et les bactéries, mais ils sont souvent confondus. Le gel hydroalcoolique contient à minima 65% d'éthanol & la solution 80% dans les normes officielles. On ajoute un épaississant dans les gels pour avoir cet effet "pâte" et pas eau (comme la solution). 
La composition solution hydroalcoolique est souvent plus simple dans certains distributeurs car étant plus fluide, elle passe mieux dans les tuyaux. 

Le risque d’inefficacité des gels hydroalcooliques 

La DGCCRF informe procéder à des tests sur les différentes références du marché dans un communiqué paru en novembre 2020. Les résultats sont sans appel : sur 162 produits hydroalcooliques analysés, 73 % ont été déclarés non conformes (38 % non conformes uniquement et 35% non conformes et dangereux). “21 produits (13% des produits analysés) ont présenté une teneur en alcool insuffisante et se sont donc révélés non conformes et dangereux”. 

Depuis le début de la pandémie liée au covid-19,  l’utilisation mondiale de produits hydroalcoolique a fortement augmenté. Pour faire face à cette demande, de nombreux gels et solutions hydroalcooliques sont arrivées sur le marché.  

Pour être efficaces, l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé) recommande les gels et solutions hydroalcooliques avec :

  • La norme EN1275 : le produit tue les champignons.
  • La norme EN1040 : le gel hydroalcoolique tue les bactéries.
  • La norme EN14476 : la solution tue les virus.
  • Le gel doit contenir entre 65% et 75% d’éthanol 

Un arrêt dérogatoire pris le 13 mars 2020 précise que  “le nom du fabricant ayant réalisé la solution, la date de fabrication et numéro de lot, lles conditions de conservation, les mentions :”Pour application cutanée uniquement”, “Eviter tout contact avec les yeux”, “Maintenir hors de portée des enfants” et :”Liquide inflammable: tenir éloigné de la chaleur et de toute flamme”” doivent être mentionnés. 

Depuis le 31 mai, la concentration en alcool doit également être indiquée. 

Pour assurer un effet désinfectant, la friction hydroalcoolique doit durer au minimum 30 secondes en utilisant au minimum 3 ml de produit, être pratiquée sur l’ensemble des surfaces cutanées des mains et des poignets jusqu’à complète évaporation. Les mains doivent être sèches et propres, sinon l’effet désinfectant s’en voit diminué.

Comment éviter l'assèchement des mains ?

Aujourd’hui les irritations apparaissent surtout à cause d’un lavage de mains très fréquent. Nos gels hydroalcooliques parfumés à l’aloe vera ou au thé vert nourrissent aussi vos mains afin d’éviter les fissures.

Quelles conséquences sur la peau ? 

L’utilisation répétée du gel hydroalcoolique au cours de la journée est nécessaire mais peut provoquer des effets indésirables. En cause ?

La concentration en alcool permet l’élimination de 99% des bactéries présentes sur les mains, mais c’est également elle qui est à l’origine d’un dessèchement de la peau. En effet, le gel hydroalcoolique élimine, sans distinction, bactéries pathogènes ou non. 

Les bactéries non pathogènes qui sont présentes sur la peau sont aussi appelées “la flore cutanée”. C’est une biodiversité bactérienne qui protège la peau des agressions extérieures dont les ultraviolets, la pollution, la perte en eau et les infections.

Une application excessive de gel hydroalcoolique compromet sa régénération complète et laisse la peau à demi-nue. La peau peut alors se retrouver avec des rougeurs, irritations et sensations d'inconfort lorsque le film de notre peau est endommagé. 

Les mains s’assèchent, s’abîment et s’exposent à des inflammations. Ainsi, afin de se débarrasser des bactéries tout en respectant la peau, il convient de choisir un gel hydroalcoolique adapté aux peaux sensibles et de l’appliquer avec modération.

Utiliser des produits d'hygiène doux

L’utilisation de produits lavants adaptés permet de limiter les sensations désagréables d’irritation propres aux mains sèches et abîmées. Les dermatologues recommandent l’utilisation de produits lavants doux tels que les savons surgras et les huiles lavantes afin de limiter le dessèchement de la peau. 

 Penser à regarder sa composition

Pour être efficace, un gel hydroalcoolique doit contenir un certain dosage d’alcool, compris entre 65 et 75 %. C’est la concentration d’alcool indiqué sur le produit qui garantit les actions virucides et bactéricides du produit. 

Trois types d’alcool sont à privilégier :

  • éthylique (éthanol) ;
  • propylique (propane-1-ol ou n-propanol) ;
  • isopropylique (propane-2-ol ou isopropanol).

La formulation de l’OMS se limite à 4 ingrédients :

  • alcool (éthanol 96 % ou isopropanol 99,8 %) ;
  • eau distillée ou eau bouillie refroidie ;
  • peroxyde d’hydrogène 3 % ;
  • glycérol 98 %.

Les listes d’ingrédients courtes sont donc préférables. 

Nos gels hydroalcooliques assurent une protection idéale pour tout type de situation. Leur composition testée en laboratoire, est efficace contre les virus enveloppés dont Covid-19, Herpès, Hépatites B et C, VIH, H1N1 et Grippe (NF EN 14476+A2 30 sec,  souche vaccine).

Sa formule hypoallergénique enrichie en glycérine non agressive contre l’épiderme vous permet d’utiliser tous nos produits plusieurs fois par jour sans craindre d’assèchement de la peau de vos mains.

Comment bien utiliser le gel hydroalcoolique

En cette période de pandémie, il est recommandé de se laver régulièrement les mains. Le gel hydroalcoolique parfumé permet une antisepsie des mains efficace et rapide. Le gel hydroalcoolique parfumé doit être appliqué sur des mains propres et parfaitement sèches. 

La friction doit durer 30 secondes pour permettre au produit d'éliminer bactéries, virus et champignons. De plus, afin que le produit soit efficace et une vraie solution contre les virus, il est recommandé de réaliser plusieurs actions :

  • Paume contre paume
  • Les espaces interdigitaux
  • Le bout des doigts
  • Le pouce
  • Le dos de la main
  • Les poignets. 

 Préférez les solutions hydroalcooliques « peau sensible » avec une concentration suffisante en actifs émollients (aloe vera, thé vert…). 

A retenir

Le gel désinfecte mais ne nettoie pas : vos mains resteront sales si vous ne les lavez pas avant

Ne pas appliquer de gel sur des mains mouillées car cela diminue l’effet.

Ne pas s’exposer au soleil juste après avoir appliqué du gel hydroalcoolique.

Dans la vie quotidienne, préférez le lavage de mains au savon antiseptique.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

Menu

Paramètres

Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.