Hygiène des surfaces

Filtrer par
Affichage 1-2 sur 2 article(s)

Quelles sont les surfaces qui faut le plus désinfecter et nettoyer ?



Une première étape non négligeable en matière de nettoyage serait de se faire une idée claire et concise des surfaces à nettoyer. En effet, les normes d'hygiène varient grandement en fonction du type de matériau et du type d'établissement concerné. Ainsi, les produits de nettoyage utilisés pour entretenir les sols et les meubles sont différents de ceux destinés aux fenêtres et aux vitres. Il en va de même pour les nettoyants de cuisine et de salle de bains, les détergents pour bureaux et cabinets médicaux, etc.

Tout en traitant de ce point, il convient de se pencher sur un deuxième aspect : les nécessités spécifiques d' hygiène des surfaces. En d'autres termes, il faut définir la fréquence de nettoyage requise pour maintenir le local ou l'établissement parfaitement hygiénique. Là encore, la réponse à cette question passe par la détermination du type de lieu. Comme vous l'avez sans doute déjà deviné, les mesures de propreté prises pour assainir un restaurant ne correspondent pas à celles appliquées au nettoyage d'un bureau. De même, une école et une clinique médicale ne sont pas traitées de manière identique, etc.

Bien que la procédure de nettoyage dépende fortement de l’endroit, certaines mesures d'hygiène subsistent et sont applicables en toutes circonstances. Dans le cadre du ménage d'une entreprise, d'un bureau ou d'une école, certaines surfaces requièrent toujours un entretien plus minutieux que d'autres. Afin d'éviter la propagation des micro-organismes et l'accumulation de poussières et autres saletés, il faut veiller à nettoyer régulièrement les objets et surfaces à usage fréquent et généralisé. Surtout en période de Coronavirus, où le risque d’infection est considérablement accru. En voici quelques exemples : les rampes d'escalier, les poignées de porte, les interrupteurs, les espaces communs tels que les cuisines et les WC, les guichets de réception, les touches d'ascenseur, et ainsi de suite.

Comment bien nettoyer les surfaces en entreprise ou chez soi ?



Au bureau comme à la maison, un ménage profond et méthodique est une nécessité absolue. Celui-ci ne sert pas seulement à éliminer l'accumulation de poussière et de pollution, mais également à éviter la propagation des germes et des virus, et en l'occurrence la propagation du Coronavirus. Toutefois, pour garantir un résultat optimal, il convient d’allier nettoyage intensif et désinfection surface, respectivement dans cet ordre.

Le nettoyage des surfaces vise à éliminer la poussière, la saleté et les autres résidus. Cette opération peut être réalisée à l'aide de détergents de nettoyage. Et bien que ces derniers soient capables de retirer et de dissoudre les impuretés et les graisses présentes sur les différentes superficies, ils demeurent insuffisants pour éradiquer les micro-organismes.

La désinfection surface, quant à elle, est une méthode qui fait appel à un biocide, une solution désinfectante servant à détruire, repousser, neutraliser ou limiter tout organisme nuisible. La désinfection se produit immédiatement après le nettoyage, détruisant ainsi tous les agents pathogènes résiduels qui subsistent sur la surface nettoyée.

Afin d’assurer une bonne hygiène des surfaces, il est recommandé de commencer par nettoyer l'objet ou la surface avec un agent nettoyant puis de rincer avec de l’eau. Ceci aide à retirer la couche de saleté et de poussière. Une fois la couche protectrice détruite, on peut passer à la phase de décontamination. Comme toutes les bactéries et autres agents pathogènes se trouvent directement exposés, le produit désinfectant sera extrêmement performant, ciblant aussitôt les organismes nocifs pour ensuite les exterminer.

Une astuce supplémentaire : ne pas omettre l'étape du détartrage. Au moment de nettoyer les surfaces, il faut veiller à employer une solution concentrée pour enlever le calcaire. Rappelons que les superficies entartrées favorisent la prolifération des germes. De fait, les dépôts de calcaire et de tartre permettent aux micro-organismes nocifs de se développer, aussi faut-il intervenir rapidement.

Comment choisir sa solution de désinfection ?



Avant d'acheter une solution désinfectante en bidons chez un fabricant gel hydroalcoolique , il faut tout d'abord être bien renseigné sur certains points. Notons à titre d'exemple que les désinfectants ne traitent pas tous le même type d'agents pathogènes : alors qu'un certain produit dispose d'une action antibactérienne, un autre offre une action 2 en 1 et exerce à la fois un effet fongicide (anti-champignon) et levuricide (anti-levure).

Par conséquent, au moment de sélectionner une solution désinfectante auprès de votre fabricant gel hydroalcoolique , prêtez attention à son étiquetage afin de trouver ce qui répond à vos besoins. Dans le cadre de la pandémie de coronavirus, il est tout à fait approprié de recourir à des désinfectants à action virucide.

En outre, pour une efficacité maximale du désinfectant, le mieux est de respecter les instructions fournies et d'appliquer le produit aussi souvent que requis. Si ce dernier est capable d'éliminer les micro-organismes présents à un moment et un endroit donnés, il ne prévient pas la recontamination. Il faut donc renouveler l'application afin de garder les surfaces totalement exemptes de germes.

Autre point capital dans le choix d'une solution désinfectante : la vérification des normes OMS. Celles-ci sont des "examens de passage" permettant de mesurer le degré d'efficacité d'un désinfectant sous certaines conditions. Comme indiqué plus haut, une solution de surface, au même titre qu'un gel hydroalcoolique, peut avoir diverses actions (anti-bactériennes, anti-virales,etc.). Pour obtenir un produit répondant aux normes de l'OMS, il faut vérifier qu'il contient un minimum de 62% d'alcool éthylique ou qu'il dispose de normes d'application. Les plus courantes à rechercher sont la norme bactéricide - NF EN 1276 et la norme levuricide - NF EN 1650.

Sur le même sujet, notons que certains produits parfumés ne respectent pas ces règles. Pour vous garantir le meilleur rapport coût-performance, nous vous invitons à consulter SafeCare. Ce fabricant gel hydroalcoolique intervient pour offrir des alternatives de désinfection de qualité, conformes à la fois aux normes OMS et à celles du Ministère français de la Santé. Choisissez parmi une large sélection de produits de désinfection surface, disponibles en bidons. Par ailleurs, gardez la peaume de vos mains propre en permanence grâce aux flacons de gel hydroalcoolique de SafeCare !

Quand doit-on désinfecter ses surfaces ?



Déterminer la fréquence de nettoyage des surfaces est une question assez délicate qui repose sur de nombreux facteurs. Notamment le type de structure (maison, entreprise, bureau, etc.), le niveau d'hygiène nécessaire, le nombre de visiteurs, et bien d'autres choses encore. Il faut savoir qu’en période de covid-19, les choses ont relativement changé, rendant le nettoyage et la désinfection plus courants que jamais.

Les objets du quotidien et à usage fréquent (tables, chaises, interrupteurs, téléphones, ordinateurs, poignées de portes,etc.) doivent être soigneusement lavés et ensuite désinfectés après chaque emploi.

La priorité porte également sur les pièces communes utilisées par tous les employés de l'entreprise ou du bureau.

Dans la cuisine par exemple, toutes les zones fréquentées doivent être nettoyées, rincées avec de l’eau, puis désinfectées par une solution concentrée après chaque repas. Cela comprend la table, l'évier, les comptoirs, le micro-ondes, la surface des appareils électroménagers.

Les installations sanitaires et les WC doivent également être nettoyés et désinfectés au moins à chaque quart de travail (au minimum deux fois par jour). Les surfaces englobent les boutons de chasse d'eau, les sièges de toilettes, les lavabos et les éviers.

Pour adopter les mesures de sécurité nécessaires et réduire le risque d' infection, il est conseillé de procéder à un entretien et une désinfection surface plus fréquents pendant cette période de pandémie.

Quelles sont les règles de sécurité liées à l’hygiène des surfaces ?



Il faut savoir que le Code du travail en France impose des règles spécifiques de santé et d'hygiène au travail. Cela garantit de meilleures conditions de travail pour les professionnels, qui évoluent dans un espace où leur santé et leur bien-être sont privilégiés. Pour ce faire, les entreprises, et plus particulièrement les responsables d'établissements, sont tenus de respecter certaines obligations d'entretien et de nettoyage.

Parmi les règles d’hygiène imposées aux entreprises, on cite :

- Les locaux de travail doivent être maintenus en permanence dans un état de propreté.
- Il est interdit de fumer dans les espaces collectifs. Cette indication doit être précisée clairement.
- Les locaux de travail fermés doivent être régulièrement aérés afin de préserver une atmosphère pure et fraîche.
- L'éclairage des locaux doit être conçu de manière à réduire le risque de fatigue visuelle et ce qui en résulte.
- Les repas ne peuvent pas être pris dans des endroits désignés pour le travail. Une cantine, un réfectoire ou une salle de cuisine doivent être aménagés.
- Les espaces de travail fermés doivent être équipés de dispositifs de chauffage adéquats pour maintenir une température agréable en saison froide.
- Les employés bénéficient d’une protection contre les intempéries.
- Les employés doivent être protégés des nuisances sonores.
- L'employeur doit fournir à ses salariés de l'eau potable et fraîche.
- L'entreprise doit disposer de suffisamment de WC, de lavabos et de vestiaires pour le personnel.

En ce qui concerne les règles de sécurité, les plus significatives sont les suivantes :

- La prévention des accidents et des maladies liés au travail.
- La prévention des dysfonctionnements des installations et des équipements au sein des locaux afin que ceux-ci ne provoquent pas d'accidents.

Menu

Partager

Paramètres

Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.